[Veille] Des liens hypertexte au Moyen Âge !

Frédéric Kaplan, professeur en Digital Humanities à l’École Polytechnique fédérale de Lausanne, vient de publier en ligne un article intitulé « L’origine médiévale des hyperliens, des pointeurs et des smileys » (lien). Il montre une continuité des pratiques de travail et de lecture des textes, du manuscrit à Internet. Cette étude me semble pouvoir enrichir notre réflexion sur les liens sacrés, dans la mesure où le rapport à l’objet de croyance se construit par l’acquisition d’un savoir religieux, qui peut se faire à travers des pratiques de travail sur les textes. De plus, elle fait singulièrement écho au titre de la troisième session de notre journée d’étude du 21 mai, « Liens hypertexte : reconfigurations du croire par et sur Internet ».


Publié par

Axelle Neyrinck

Doctorante à l'EHESS (CEIFR) en Histoire médiévale, doctorante contractuelle LabEx HASTEC. Page personnelle : http://ceifr.ehess.fr/index.php?/membres/les-doctorants-du-ceifr/673-axelle-neyrinck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.