[Veille] Des liens hypertexte au Moyen Âge !

Frédéric Kaplan, professeur en Digital Humanities à l’École Polytechnique fédérale de Lausanne, vient de publier en ligne un article intitulé “L’origine médiévale des hyperliens, des pointeurs et des smileys” (lien). Il montre une continuité des pratiques de travail et de lecture des textes, du manuscrit à Internet. Cette étude me semble pouvoir enrichir notre réflexion sur les liens sacrés, dans la mesure où le rapport à l’objet de croyance se construit par l’acquisition d’un savoir religieux, qui peut se faire à travers des pratiques de travail sur les textes. De plus, elle fait singulièrement écho au titre de la troisième session de notre journée d’étude du 21 mai, “Liens hypertexte : reconfigurations du croire par et sur Internet”.


Publié par

Axelle Neyrinck

Doctorante à l'EHESS (CEIFR) en Histoire médiévale, doctorante contractuelle LabEx HASTEC. Page personnelle : http://ceifr.ehess.fr/index.php?/membres/les-doctorants-du-ceifr/673-axelle-neyrinck

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.